Aller au contenu principal Appeler le château View in English

Les donjons du château, depuis une photo d’époque

Histoire

Le château au XVsiècle

Le château au XVe siècle

Le château proprement dit est constitué de deux parties séparées, avec chacune leur système défensif. Le donjon a été construit vers 1395 pour Guy de La Trémoïlle, seigneur de Sully, par Raymond du Temple, architecte du roi. C’est à la fois un bâtiment fortifié, destiné à défendre le pont sur la Loire mais aussi d’apparat, pour organiser les réceptions fastueuses données par le seigneur. Le petit château a été construit quelques décennies plus tard. De taille plus modeste, il sert davantage pour la vie quotidienne du châtelain et sa famille. La basse-cour, délimitée par des tours d’angle, comporte la tour dite de Philippe Auguste, construite en 1218, l’église du village, ainsi que divers communs et éléments défensifs.

Le château au XVIIsiècle

Le château au XVIIe siècle

Les grandes modifications de cette époque sont dues à Maximilien de Béthune, duc de Sully, qui achète le château en 1602. Il fait construire la tour dite d’artillerie, dotée de murs épais et de canons, pour renforcer cette zone peu défendue du site. Cette tour est reliée au reste du château par deux galeries couvertes. Une troisième galerie relie le donjon et le petit château. Le château est désormais un site entièrement clos, ce qui est plus dissuasif en cas d’attaque. Dans la basse cour, l’église est déplacée et reconstruite en centre ville, tandis que des écuries sont construites. La levée est renforcée pour protéger le château des crues de Loire. L’accès à la levée est facilité par la création d’un pont.

Le château au XIXsiècle

Le château au XIXe siècle

Le château a été marqué au XVIIIe siècle par les destructions et les constructions. Ainsi la tour Philippe Auguste, vestige de temps féodaux révolus, a été démolie, tandis que de nouveaux bâtiments d’exploitation agricole ont été construits. Une importante aile reliant le donjon et le petit château est aussi élevée vers 1767. Elle contient les appartements luxueux des châtelains, siège d’une vie mondaine brillante. Un pont dormant, remplaçant l’ancien pont-levis, mène désormais au château. Les tours du donjon sont découronnées en 1794 par le 8e duc de Sully, favorable aux idées nouvelles de la Révolution. La galerie reliant la tour d’artillerie au donjon est détruite vers le milieu du XIXe siècle.

Le château au XXe siècle

Le château au XXe siècle

Le château a connu de profonds bouleversements au XXe siècle. En 1900-1902, le châtelain fait reconstruire les sommets des tours du donjon, mais seules les tours orientales sont achevées. En 1918, un terrible incendie détruit l’aile construite au XVIIIe siècle. Elle sera reconstruite peu après, avec un niveau en moins, sans être aménagée à l’intérieur. Le château subit quelques détériorations lors de la Seconde guerre mondiale. La galerie reliant la tour d’artillerie au petit château est fortement restaurée après guerre.

Le château aujourd’hui

En 1962, le château et son parc sont rachetés par le Département du Loiret à la famille de Béthune-Sully. D’importants travaux de restauration sont ensuite menés. Plus récemment, l’aile brûlée a fait l’objet d’un réaménagement complet, poursuivi par une active politique d’ameublement.